Reportage STEPHANE BERN Monsieur Patrimoine

Stéphane Bern, missionné pour la sauvegarde du patrimoine français, nous fait l’honneur de répondre aux questions du LiFE Magazine. Rencontre avec « Monsieur Patrimoine ».

 Spécialiste des têtes couronnées, vous étiez avant-gardiste quand vous êtes arrivés dans les médias ? D’où vient cette fascination ?

J’ai toujours eu une tête de premier de la classe ! (Rires). Mais en effet, ma passion n’intéressait personne à l’époque. Aujourd’hui, ce sont des évènements qui attirent les foules du monde entier ! Il y a un réel engouement pour la royauté.
Cette passion remonte à mon enfance, nous avions une maison de famille au Luxembourg et psychologiquement j’ai dû identifier ce royaume enchanté de l’enfance au Grand-Duché du Luxembourg. Cet intérêt qui était « enfantin » au départ est devenu par la suite un intérêt politique et historique.

 Le Président de la République, Emmanuel Macron, vous a confié une lourde mission : sauvez le patrimoine français. Comment vivez-vous ce nouveau challenge ?

J’ai été quelque peu naïf… Je m’y attache, bénévolement, pour sauver notre patrimoine, mais la tâche est lourde ! Il va falloir du temps et de l’investissement de la part de l’ensemble des acteurs qui gravite autour de cet incroyable force pour la France qu’est le patrimoine.

 Selon vous, pourquoi sauver le patrimoine est si important ?

Le patrimoine c’est notre pétrole à nous ! Nous avons plus de 90 millions de touristes en France chaque année, et en toute franchise, je ne pense pas que ce soit pour notre amabilité ! (Rires). Tout simplement parce qu’en France, nous avons tout : des paysages diversifiés, les plus beaux monuments historiques, l’art de vivre, la gastronomie, l’œnologie… Le patrimoine ne doit pas être vu comme un coût, mais comme un investissement. C’est un trésor non délocalisable qu’il faut savoir protéger, valoriser et promouvoir car c’est un vivier d’emplois au-delà du lien social qu’il crée dans les villages.

 Après l’énorme succès du Loto du Patrimoine auprès des français, vous avez surement envie de lancer des nouveaux projets ?

Avec la Caisse des dépôts et la Banque des Territoires, nous avons un projet en cours qui s’appellera « Relais de France ». Nous sommes en train de repérer les monuments dans les régions qui peuvent être transformés en hôtel 3 étoiles, pour que ce soit abordable pour tous. Cela permettra de développer le tourisme et donc une activité dans des régions qui en ont besoin.

 On vous entend chaque jour sur RTL, on vous voit régulièrement sur France 2 pour « Secrets d’Histoire » ainsi que dans d’autres émissions, et vous venez de publier un nouveau livre chez Albin Michel. Comment faites-vous pour trouver le temps d’écrire ?

J’écris l’été, lorsque je suis en Grèce. L’après-midi, quand il fait trop chaud pour sortir, certains font la sieste, moi j’écris… Le bonheur !