Portrait CHRISTIAN LE SQUER Un chef toujours en mouvement !

Originaire du Morbihan, Christian Le Squer, né en 1962, passe sa jeunesse en bord de mer. À cette époque, il rêve de devenir marin, jusqu’au jour où, embarquant sur le chalutier de son oncle, un marin l’initie à la cuisine. Dans cette région qui regorge de produits de grande qualité, Christian Le Squer imagine alors les mets qu’il créera, quelques années plus tard.

Créateur de saveurs et compositeur de goûts, Christian Le Squer, célèbre chef triplement étoilé du Four Seasons Hotel George V, l’un des plus prestigieux hôtels de la capitale et des plus luxueux au monde, exerce aujourd’hui sa passion au sein du restaurant Le Cinq.

Tel un couturier qui sublime ses créations par les matières, Christian Le Squer sublime les siennes avec des produits qui lui sont chers, tout en alliant design et modernité. Entouré d’une équipe qui excelle dans les créations culinaires, le chef créé des plats gourmands et généreux. C’est avec une légèreté assumée que le chef élabore ses plats, loin de l’opulence traditionnellement réservée aux palaces.

Très actif à l’international, le chef se déplace à travers le monde pour promouvoir la haute-gastronomie et l’art de vivre à la française.

Chanceux sera celui qui aura la chance de rencontrer cet homme au grand cœur.

L’équipe du LiFE Magazine a eu le plaisir d’être chaleureusement reçue par le chef Christian Le Squer, le chef du restaurant trois étoiles Le Cinq, situé dans le palace parisien Four Seasons Hotel George V. Le chef se confie en exclusivité sur son métier passion…

  • Quel homme êtes-vous, Monsieur Christian Le Squer ?

Je suis un homme exigeant, passionné par le mouvement culinaire, et très peureux lorsque je n’arrive pas à créer. J’en deviens invivable ! (Rires). La cuisine est une grande partie de ma vie, mais j’aime aussi la mode, la haute-couture. Ce sont des domaines fascinants.

  • Quel est votre plus grand défaut ?

La gourmandise ! J’exerce ce métier parce que j’aime manger. C’est un moment important, de plaisir, de partage. Le vin est un complément qui vient sublimer mes plats.

  • Quelle a été la rencontre décisive durant votre parcours ?

J’ai rencontré un grand Monsieur, Serge Michel, membre du Club des Cent… Il m’a ouvert les yeux sur le monde culinaire et a développé mon palet… J’étais un technicien, je suis devenu un créateur de saveurs ! Cette rencontre m’a ouverte beaucoup de portes, et je suis aujourd’hui un chef triplement étoilé.

  • Vous êtes le chef d’un des restaurants les plus réputés du monde. Comment votre cuisine se différencie-t-elle dans ce monde impitoyable ?

Étant un homme insatisfait, je pense que ma cuisine se différencie par son originalité, son côté unique et innovant. Je ne cesse de chercher à apprendre, à créer avec mes équipes. Je fais comme dans la cosmétique, de la « recherche et développement » pour aboutir au meilleur.

  • Vous expliquez être dans une « époque à fortes mutations ». En quoi cela influence votre façon de créer ?

Nous vivons en effet dans une époque toujours plus en mouvement; une époque où, grâce aux réseaux sociaux la cuisine n’a jamais aussi vite traversé les frontières et atteint des millions de personnes en l’espace d’un simple clic ou d’une image. C’est un formidable challenge, puisque notre cuisine doit avoir de l’allure, donner envie à une clientèle toujours plus connectée.  C’est un formidable challenge pour moi et mes équipes!

  • Avez-vous un plat, qui malgré le temps et les avancées, vous fait rêver ?

Évidemment, c’est celui que je n’ai pas encore découvert ! (Rires).

  • Vous vous rapprochez de vos racines en vous installant en gare de Rennes en mars 2019. Était-ce primordial pour vous ?

Je suis très heureux de ce projet avec la SNCF, qui a l’habitude de travailler avec des chefs. Je vais travailler des produits de la mer locaux, et je souhaite transmettre une de mes passions, le voyage.

  • En quelques mots, que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ?

De conserver cette envie, cette passion et de ne jamais cesser d’avoir les étoiles dans les yeux…