CHAHAN MINASSIAN LE TALENT AU SERVICE DE L'EXCEPTION

Architecte d’intérieur, galeriste, collectionneur, antiquaire ou encore designer… Chahan Minassian met son œil vif et précis au profit de ses diverses activités pour offrir le meilleur. Grâce à sa précieuse signature, il est aujourd’hui considéré comme l’un des architectes parisiens les plus reconnus.

Né au Liban et d’origine arménienne, cet homme fascinant s’installe en France en 1976, tout en gardant une vie très internationalisée. Après sept années passées dans la prestigieuse Maison de couture Ralph Lauren, en tant que directeur de la création pour l’Europe, il crée Chahan Interior Design en 1993. Le succès est fulgurant et le créateur multiplie les réalisations à l’échelle internationale : immeubles, showrooms, espaces commerciaux ou bureaux de direction.

Avec son style très personnel et sa passion pour les matières sophistiquées et les tissus précieux, il se fraie rapidement un chemin dans les plus belles demeures et continue les projets d’envergure à travers le monde. Il décore de nombreuses propriétés d’exception avec des éléments chaleureux, opulents et voluptueux.

 

Ayant une confiance aveugle en ses talents de décorateur, ses fidèles lui confient rapidement leurs jets privés et yachts pour en faire de vrais bijoux. Il décrochera d’ailleurs, au world superyacht awards, les prix de « Best Motor Yacht of the Year » pour « My Faith » (un super yacht de 96,55mètres), ainsi que celui de « Best Displacement Motor Yacht 2000gt and Above ». Quelques années plus tard, l’artiste livre les espaces qu’il a rénové à l’Hôtel de Crillon : le bar « les Ambassadeurs », le jardin d’hiver, le restaurant gastronomique « l’Écrin », la cave, le spa, la piscine, les suites Bernstein et Louis XV, ainsi que les trois suites ateliers d’artistes.

Pour la récente ouverture de Pavyllon, restaurant gastronomique du Pavillon Ledoyen, le Chef multi-étoilé Yannick Alléno a fait appel à l’architecte Chahan Minassian pour sublimer le lieu et en faire un cadre exceptionnel. Tous deux avaient le même objectif : faire plaisir à tous les convives venant passer un moment à Pavyllon. Les recevoir dans un lieu de cohérence, où chaque détail compte. Leur offrir le confort absolu et solliciter leurs sens.

Chahan Minassian a donc imaginé un impressionnant comptoir en bois métallisé patiné bronze dont il prolonge la ligne grâce à un jeu de miroirs colorés. Ce comptoir enveloppe la cuisine, élément central où se déroule la mise en oeuvre des mets. La chorégraphie s’accomplit avec pour fond un calepinage géométrique de carreaux de faïences émaillées ponctués de petits miroirs fumés reflétant le sublime jardin qui entoure le lieu.

Le subtil rappel de la nature qui entoure le restaurant est mis en exergue par le chatoiement des matières velours et daim pour les sièges et par les panneaux en boiseries de chêne cérusé pour les murs. Ce challenge, hautement relevé par l’artiste, fut salué par la critique.